Accueil / Projets / Projets de rech... / Maîtriser les interactions Genotype x Environnement ?  

 
Projets de recherche
 ->Comprendre l'implication des acteurs
 ->Concevoir des innovations en partenariat
 ->Maîtriser les interactions Genotype x Environnement ?
 ->SELPARTAB
 ->Evaluer la variabilité génétique
 ->Partager les résultats de la sélection participative
 ->Connaître les pratiques d'échanges de semences
Projets finalisés
 ->Bananier plantain
 ->Blé Dur
 ->Choux
 ->Cotonnier
 ->Riz
 ->Sorgho

Sélection Participative en Agriculture Biologique: une stratégie de maîtrise des interactions Genotype x Environnement ?

Contexte et enjeux :

Utilisée pour la sélection des espèces tropicales dans les pays du Sud, la sélection participative est encore faiblement répandue dans les pays du Nord. Cependant, elle semble être particulièrement adaptée à l'agriculture biologique, pour des raisons mêlant l'économique, le technique, le biologique voire l'éthique, compte tenu de la volonté des agriculteurs bio  d'être de véritables acteurs dans la filière semence.

Questions de recherche :

Les hypothèses suivantes sous tendent l'intérêt d'une sélection décentralisée et participative :

 (i) les cahiers des charges  (critères de sélection ou idéotype) varient selon les terroirs ou les bassins de production,
 (ii) l'interaction GXE  est forte par rapport aux effets simples (effet variétal et effet environnemental) ce qui justifie une évaluation au plus près des conditions finales d'utilisation de la variété,
 (iii) cette interaction GXE est liée à des conditions locales  (sols et/ou pratiques) qu'on ne peut pas simuler en station ou à un coût rédhibitoire,
 (iv) le terme "E" dans l'interaction doit être pris dans sa plus complète acception, incluant non seulement l'environnement agronomique  mais également technique  et socio-économique ,
 (v) l'agriculteur dispose d'une compétence  particulière pour choisir les génotypes pertinents qui peut être exclusive ou complémentaire de celle du sélectionneur.

Dispositif :

Méthode : expertise, réflexion collective (atelier interdisciplinaire) sur des modèles d'interaction GxE et expérimentation sur différentes plantes en agriculture biologique.

Avancement :

Un projet intitulé SELPARTAB  et portant sur les cultures du blé dur et du blé tendre a été écrit par D. Desclaux et Y. Chiffoleau de l'INRA et  J. Lançon et H. Hocdé du Cirad. Il a démarré mi-2005.




in english

CIRAD
CIRAD INRA © Cirad Inra -- Contact : jacques.lancon@cirad.fr -- Mise à jour 16/06/2017