Accueil / Projets / Projets finalisés / Riz / Riz pluvial Nicaragua  

 
Projets de recherche
 ->Comprendre l'implication des acteurs
 ->Concevoir des innovations en partenariat
 ->Maîtriser les interactions Genotype x Environnement ?
 ->SELPARTAB
 ->Evaluer la variabilité génétique
 ->Partager les résultats de la sélection participative
 ->Connaître les pratiques d'échanges de semences
Projets finalisés
 ->Bananier plantain
 ->Blé Dur
 ->Choux
 ->Cotonnier
 ->Riz
 ->Sorgho

Sélection participative du riz pluvial au Nicaragua

 Ce projet visait au développement de nouvelles méthodes de sélection et la mise au point de matériel génétique, populations de sélection et variétés,  adaptées aux différentes conditions de production du riz pluvial au Nicaragua.
 Il faisait l'objet d'un accord de collaboration entre le Ciat  et le Cirad et d'un contrat entre le projet et  l'Institut Nicaraguayen de Technologies Agricoles- INTA .
 

Contexte et enjeux :

Avec environ 80 000 hectares, le riz est une culture importante pour le Nicaragua. Deux tiers des surfaces rizicoles sont conduites en culture pluviale stricte. Les conditions de production du riz pluvial y sont extrêmement diverses,  autant au niveau des conditions édapho-climatiques que des systèmes de culture , avec comme cas extrêmes, les systèmes mécanisés et intensifs de la région de Chinandega (zone Pacifique) et les systèmes manuels sans intrants de la zone de Siuna (Region Autonome Atlantique Nord).
La sélection participative et décentralisée doit permettre de mieux répondre à cette diversité  de situations de production, et en particulier, d'atteindre plus efficacement les petits et moyens producteurs .
 

Objectifs :

 - Produire des variétés  adaptées à chacun des systèmes de production, avec des rendements élevés et stables, un haut degré de résistance aux maladies et une bonne qualité de grain pour la consommation familiale ainsi que pour le marché ;
 - Renforcer les compétences  des producteurs et des institutions en méthodes de sélection participative comme en pratiques de production.
 

Questions de recherche :

Mettre au point des méthodes et outils efficaces  pour la création variétale participative décentralisée, utilisant des populations synthétiques et les méthodes de sélection récurrente et généalogique.

Produits attendus :

  • Connaissance des systèmes  de culture du riz pluvial dans leur diversité ;
  • Diagnostic des facteurs limitants la production du riz  ;
  • Méthodes de création variétale et de sélection participatives ;
  • Par région, 2-3 variétés  performantes et adaptées répondant aux critères définis par les producteurs ;
  • Pour le pays et la région Amérique Centrale, 3-4 variétés  présentant une adaptation plus large ;
  • Une diversité  génétique accrue dans l'offre variétale.

Dispositif :

Le projet a été mis en oeuvre dans quatre régions  de production de riz du Nicaragua : Chinandega, Belen (Rivas), Wiwili-El Cua (Jinotega) et Siuna (RAAN).

Plusieurs groupes d'agriculteurs ont été impliqués dans le projet : les plus nombreux contribuent à l' évaluation  et la sélection  de lignées avancées (déjà fixées) tandis qu'un petit nombre participe à la création  de nouvelles lignées à partir de populations synthétique  en disjonction.

 L'approche participative s'attache à respecter quatre principes :
 - producteurs, chercheurs et autres acteurs de la filière doivent contribuer ensemble  au développement des nouvelles variétés : ils définissent ensemble les objectifs d'amélioration, évaluent et choisissent les nouveaux génotypes, contribuent à la diffusion et à la production de semences ;
 - les phases clé de la sélection sont réalisées  in situ    ;
 - les agriculteurs définissent eux-mêmes leurs critères  d'évaluation avec l'appui des chercheurs ;
 - les connaissances et les ressources génétiques locales  sont valorisées.
 

Avancement :

Ce projet a été conduit durant 6 ans de 2002 à 2008.

 

Résultats :

La stratégie de sélection participative  décentralisée conduite  à partir de matériel fixé introduit au Nicaragua a permis d'identifier des lignées performantes et bien adaptées à quatre systèmes de culture du riz pluvial:

- lignées extra précoces (90-95 jours à maturité) pour les petits producteurs des zones climatiquement moins favorables de la région Pacifique (objectif de sécurité alimentaire);

- lignées de cycle intermédiaire (110-120 jours) à fort potentiel de rendement , haut degré de résistance aux maladies  et qualité de grain de type "industrielle " pour les producteurs en systèmes mécanisés dans les zones favorables de la région Pacifique (Chinandega) ;

- lignées à forte vigueur de croissance initiale et taille moyenne adaptées aux systèmes de culture manuels à faible intrants de la région Atlantique Nord

 - lignées précoces adaptées à des systèmes sous couverture végétale et semis décalés pour la région de Siuna.
 

Le programme de création variétale participative  a également produit du matériel génétique diversifié pour les systèmes mécanisés et pour les systèmes manuels à faibles intrants. Les évaluations avancées et préliminaires des meilleures lignées issues de ces programmes ont donné des résultats positifs en termes de rendement et acceptation ex post par les producteurs. Néanmoins la clôture du projet en 2008 combinée au départ du sélectionneur riz national n'a pas permis de finaliser ce programme jusqu'à l'inscription de nouvelles variétés.    

Références :

Publication dans la revue Agronomia mesoamericana

FP-arroz Nicaragua.pdf [469,91 kB]

Partenaires :

 CIRAD    (France)
 CIAT  (Colombie)
 INTA  (Nicaragua)
 Réseau du programme FP-MA
 Organisations de producteurs: PCAC/UNAG, Union de productores de Siuna
 ONG : Cipres  
 Entreprises privées : Serviteca




en español

CIRAD
CIRAD INRA © Cirad Inra -- Contact : jacques.lancon@cirad.fr -- Mise à jour 16/06/2017