Accueil / Projets / Projets finalisés / Sorgho / Sorgho Nicaragua  

 
Projets de recherche
 ->Comprendre l'implication des acteurs
 ->Concevoir des innovations en partenariat
 ->Maîtriser les interactions Genotype x Environnement ?
 ->SELPARTAB
 ->Evaluer la variabilité génétique
 ->Partager les résultats de la sélection participative
 ->Connaître les pratiques d'échanges de semences
Projets finalisés
 ->Bananier plantain
 ->Blé Dur
 ->Choux
 ->Cotonnier
 ->Riz
 ->Sorgho

Sélection participative du sorgho en Amérique centrale

Dans la région géographique du Tropico seco d'Amérique centrale, incluant le Nord et le Centre du Nicaragua, l'Ouest du Honduras, l'Est du Salvador et le Sud-Est du Guatemala, le sorgho à grain blanc est une culture vivrière de base pour la sécurité alimentaire des petits producteurs.  

Contexte et enjeux :

Le projet est né de la volonté du CIAT et CIRAD de conduire en commun un projet de sélection participative  sur deux cultures (riz et sorgho) en Amérique centrale. Il a démarré en 2002.

Le projet s'est adressé d'emblée à des interlocuteurs volontaires  : i) des groupes de paysans organisés au niveau de leur communauté, ii) des ONG et services de vulgarisation, iii) des Universités. La recherche agricole publique nationale est impliquée au travers de collaborations avec les programmes nationaux sorgho et riz et les équipes régionales et par la fourniture de matériel végétal.

Objectifs :

Développer des variétés  adaptées aux agro-systèmes locaux en matière de sorgho à grain blanc, photopériodique (Millón) ou de cycle court (Sorgo tortillero ), sorgho à balais  et sorgho à grain rouge  destiné à l'alimentation animale.

Développer des méthodes  pour l'évaluation et la création variétale en partenariat avec les producteurs.

Former les groupes  d'agriculteurs et les institutions partenaires sur ces méthodes.

Evaluation de variétés de sorgho au Nicaragua (Photo : G. Trouche)

 

Produits attendus :

- 4-5 variétés  répondant aux critères établis par les agriculteurs dans chacune des trois zones d'intervention ;
- une diversité  génétique élargie ;
- des bases solides pour un multipartenariat  en sélection participative.

Dispositif :

- L' évaluation variétale  participative conduite entre les groupes d'agriculteurs, le technicien de l'ONG partenaire et les chercheurs était réalisée en trois temps  : évaluation au champ à la maturité physiologique, mesures des caractères agronomiques, tests culinaires.
A l'issue de chaque cycle de culture, un atelier est organisé dans chaque site pour présenter aux partenaires la synthèse de tous les résultats  obtenus et pour établir une programmation  consensuelle des activités pour le cycle suivant. Ces évaluations en cascade conduisent à une meilleure connaissance des critères  de sélection des producteurs et à une définition plus précise des idéotypes  par zone.

- La création variétale  participative impliquait un nombre plus restreint d'agriculteurs volontaires. Les objectifs de sélection et quelquefois même les choix des géniteurs ont été co-définis avec les agriculteurs. Les croisements et les générations sans sélection étaient réalisées en saison sèche sur la station expérimentale du CNIA INTA. Les générations avec sélection étaient réalisées in situ  en parcelles paysannes. Les méthodes de sélection utilisées ont été la sélection généalogique et la sélection récurrente.

Résultats :

- plusieurs dizaines de lignées élites produites par les programmes de création variétale participative décentralisée

- une dizaine  de variétés sélectionnées par les agriculteurs diffusées et adoptées par les producteurs  

- idéotypes  précisés pour chacun des types de sorgho.

En 2007, la coopérative COSENUP a inscrit officiellement au Nicaragua la première variété de sorgho issue d'un programme de sélection participative. La variété Blanco Tortillero  est ainsi la première variété de sorgho reconnue comme co-sélectionnée par les chercheurs et les agriculteurs dans la région Amérique centrale.

Références :

H. Hocdé , 2004.  "C'est votre critère !". Rapport de mission d'appui au projet SP sorgho et riz CIRAD-CIAT au Nicaragua. CIRAD-TERA.

rapport HH Selpart Nica final.pdf [583,37 kB]

Valorisation de la diversité génétique du sorgho par des approches de sélection participative au Nicaragua . Trouche G., Aguirre Acuña S., Hocdé H., Obando Solis R., Chow Wong Z 2008Cahiers Agricultures , 17  (2 ): 154-159. Doi

 

Partenaires :

- Recherche : CIRAD   , CIAT  , INTA  
- Organisations de producteurs :  COSENUP, ASOPROT Totogalpa, coopératives Unile et La Manzana
- ONG de développement rural :  UNICAM, CIPRES 
- Universités : UCA

http://www.ciat.cgiar.org




en español

CIRAD
CIRAD INRA © Cirad Inra -- Contact : jacques.lancon@cirad.fr -- Mise à jour 16/06/2017